GizMecano.net

Débuté comme une simple expérience personnelle en 2003, puis devenu un genre de portfolio à part entière durant l’année 2010, le site GizMecano.net présente différents travaux réalisés par un travailleur indépendant installé dans les alpages helvétiques.

Description

La toute première version du site n’avait pas de « logo » à proprement parler, mais utilisait de simples « images » créées avec des polices de caractères gratuites pour un usage non-commercial. En 2004, lors de la mise en ligne de la deuxième version du site, ces fontes sont réutilisées, notamment sous forme de fichiers vectoriels, afin d’obtenir une première identité graphique un peu plus élaborée. L’insigne — qui sert aussi de base aux avatars dont l’usage commence alors à se répandre — symbolise « la patte » d’un petit animal, mais traitée un peu à la manière d’un sceau. Au fil du temps et des évolutions du site, ce « logo » évolue légèrement, changeant de couleur, la forme principale perdant ou retrouvant une lettre G en son cœur. Quant au logotype, il devient plus « sérieux », abandonnant notamment la combinaison de caractères issus de plusieurs polices.

Précédant le changement d’orientation ayant motivé le début des travaux sur une cinquième version du site, une nouvelle identité visuelle apparait à la toute fin 2009. La petite empreinte d’animal, qui était la base des insignes depuis six années, cède sa place à un nouveau concept : sur un blason, reprenant la forme générale de celui de la Confédération helvétique, se place un genre de pièce d’engrenage, symbolisant la construction, l’aspect dynamique, voire « mécanique » des travaux présentés sur le site.

Après un peu moins de trois ans d’utilisation, cette identité cède à son tour sa place à un troisième emblème en 2012 — qui s’en inspire cependant sur le fond, symbolique, comme sur la forme, héraldique. Issu d’une double réflexion visant, d’une part, à distinguer plus clairement les activités personnelles des travaux professionnels tout en utilisant une base commune, et d’autre part, à imaginer une évocation moderne de l’héraldique ancestrale, ce nouveau « blason » se veut une représentation à la fois assez sobre et parfaitement identifiable.

Historique

Version 3 (2012)

08.  Version 3.0 — Semper Janus

Après un peu moins de trois ans d’utilisation, le blason « à l’écrou » cède à son tour sa place à un troisième emblème — qui s’en inspire néanmoins sur le fond, symbolique, comme sur la forme, héraldique.

Cette nouvelle évolution est issue d’un double objectif :

  1. tout d’abord, distinguer clairement les activités personnelles — qui vont demeurer sur le site GizMecano.net — des travaux plus professionnels — qui seront reverser sur le site Mergey CD&E, tout en utilisant une base commune — d’où le nom de Janus, divinité romaine aux deux visages
  2. d’autre part, imaginer et élaborer une évocation moderne de l’héraldique ancestrale — d’où le nom de Semper, signifiant « toujours » en latin —, afin de concevoir un stock emblématique évocateur sans être simpliste

Ce nouveau « blason », « frère jumeau » de celui utilisé par le site Mergey CD&E, se veut une représentation sobre et reconnaissable, combinant dans un même dessin simple des évocations symboliques multiples. Si aucun logotype ne lui est associé pour l’heure, il prend dès à présent la place de l’emblème précédent en guise d’avatar sur différents réseaux, forums ou communautés en ligne.

capture
Version 3.0 — Semper Janus

Version 2 (2009–2010)

07.  Version 2.1 — Canting Arms II

Alors que la mise en ligne de la refonte de GizMecano.net sur son nouveau domaine approche, l’identité visuelle du site se voit complétée par un logotype « combinant modernité et tradition » — clin d’œil à un « cliché » marketing — puisque transcrivant un nom de domaine internet avec une police de caractère d’inspiration ouvertement médiévale — Kingthings Petrock, créée par Kevin King. À cette occasion, le blason a été très légèrement retouché, recevant un léger ombrage pour mieux mettre en valeur ses contours.

capture
Version 2.1 — Canting Arms II

06.  Version 2.0 — Canting Arms

C’est une nouvelle fois en prévision d’une nouvelle évolution du site, en cours de refonte générale, qu’une nouvelle identité visuelle apparait. Cependant, il s’agit cette fois-ci d’une véritable transformation : l’orientation se voulant plus professionnelle, la petite empreinte animale, qui était la base des insignes depuis six années, ne semblait plus véritablement appropriée.

Le nouvel emblème est conçu à la manière des « armes parlantes » du Moyen Âge : un genre de pièce d’engrenage — emprunté au Tango Desktop Project — symbolisant la construction, mais aussi l’aspect dynamique, voire « mécanique », des travaux présentés, se place sur un écu, lequel reprend la forme générale, ainsi que la coloration, de celui de la Confédération helvétique — pays où prend désormais place l’activité de l’auteur. Même le processus de création a changé, puisque c’est désormais le format vectoriel ouvert SVG qui est préféré pour la composition de ce type de matériel.

capture
Version 2.0 — Canting Arms

Version 1 (2004–2007)

05.  Version 1.4

C’est une nouvelle fois en prévision de la future version du site GizMecano Laboratory en préparation qu’apparait une identité visuelle retravaillée. L’insigne est toujours une empreinte, mais par soucis de simplicité, elle perd à nouveau sa lettre centrale, sa révision étant principalement axée autour de l’effet de relief, grâce à un dégradé entièrement revu et un ombrage plus abouti. Le logotype est cette fois-ci entièrement nouveau. Changeant de typographie pour utiliser désormais la police de caractères libre Fertigo, il est simplement agrémenté d’un reflet volontairement discret.

capture
Version 1.4

04.  Version 1.3

En prévision de la troisième version du site GizMecano Laboratory en préparation, cette nouvelle évolution — elle aussi la troisième — de l’identité visuelle donne une petite idée de la palette de couleur envisagée. L’empreinte retrouve une lettre en son centre, mais celle-ci est traitée en creux, utilisant un effet de relief, alors que le logotype abandonne la combinaison des polices de caractères pour être uniquement réalisée avec la fonte SF Willamette.

capture
Version 1.3

03.  Version 1.2

Parallèlement à la mise en ligne d’une page provisoire en attendant la troisième version du GizMecano Laboratory, l’empreinte qui sert d’insigne est légèrement revue pour s’adapter à la charte graphique hivernale choisie, et perd au passage une nouvelle fois la lettre en son centre.

capture
Version 1.2

02.  Version 1.1

La « patte » utilisée comme insigne et avatar évolue légèrement. Si le dessin général reste globalement identique, le cercle qui entourait l’empreinte disparait, et la lettre G présente originellement dans la police de caractères Ennobled Pet refait définitivement son apparition, l’ensemble utilisant la même palette de couleur que sur l’ensemble du GizMecano Laboratory.

capture
Version 1.1

01.  Version 1.0

Parallèlement à la mise en ligne de la deuxième version du site, il était temps de se pencher sur une identité visuelle un peu plus élaborée que les simples « images » réalisées précédemment à partir de compositions typographiques.

L’insigne est donc issu d’un travail de vectorisation basé sur la police Ennobled Pet. Symbolisant l’empreinte d’un animal — qu’on imagine plutôt petit—, il est traité un peu à la manière d’un sceau, formant comme une signature et symbolisant un « patte » personnelle.

Le « logotype » est quant à lui une composition bicolore combinant plusieurs lettres de la fonte SF Willamette avec des glyphes extraits des caractères majuscules de Ennobled Pet.

capture
Version 1.0