le Prisonnier de la planète Mars

Depuis un siècle, les connaisseurs de science-fiction tiennent Le Prisonnier de la planète Mars — et sa suite, La Guerre des vampires — pour le chef-d’œuvre de Gustave Le Rouge. C’est peut-être aussi le plus bizarre de tous les romans inspirés par la planète rouge. Ce diptyque martien reste son chef-d’œuvre, empli d’humanité, d’exotisme, de terreur, de moments de tranquille poésie et de poussées frénétiques.

Description

Grâce à l’énergie psychique dégagée par plusieurs milliers de fakirs rassemblés dans un monastère de l’Inde, Robert Derval est projeté sur Mars. Il y découvre une vérité interplanétaire : la race la plus civilisée est la plus cruelle. Sur cette planète hallucinée, où la vie est un cauchemar à peine interrompu par le jour, les humains servent de cheptel à leurs maîtres, les vampires. Lesquels rendent le même service au plus raffinés et aristocratiques d’entre eux : des pieuvres volantes, géniales et invisibles. Mais les Invisibles eux-mêmes tremblent devant le mystère caché par la montagne de cristal...

Historique

Version 1 (2013–2015)

02.  Version 1.0.1

Suite à la détection d’un problème technique mineur, une nouvelle version du diptyque martien de Gustave Le Rouge est désormais disponible.

01.  Version 1.0

La numérisation du dyptique martien de Gustave Le Rouge — Le Prisonnier de la planète Mars et sa suite, La Guerre des vampires —, constitue la troisième livraison du programme de l’année 2014, comprenant sept projets réalisées avec le soutien du Centre national du livre.

capture
Version 1.0