le Garçon doré

André-François Ruaud, né à Angers mais vivant actuellement à Lyon, est l’auteur de nombreux essais sur les littératures de l’imaginaire et sur le roman policier. Son premier roman, La Cité d’en haut, est paru chez Mnémos en 2006 et son second, Les Vents de Spica, chez Rivière Blanche. Il a également écrit plusieurs livres pour la jeunesse et il assure le principal de la direction littéraire des moutons électriques, éditeur.

Description

Un jeune homme au corps couvert de poussière d’or sort des entrailles de la terre, au beau milieu du Londres des années 1920... Dix ans plus tard, en Touraine, un paysan solitaire découvre une mystérieuse larme de pierre rouge au cœur d’un œuf de serpent... En 1950, à Arcachon, un homme et une femme d’une beauté presque insoutenable, entièrement nus, semblent surgir du néant... Tout au long du vingtième siècle, ce sont des destins hors du commun, sans liens apparents entre eux, qui tissent la trame de ce recueil : des passages — parfois réussis, parfois avortés — entre notre monde et l’Autre Côté.

Historique

Version 1 (2013)

01.  Version 1.0

André-François Ruaud n’en est pas à sa première incursion dans le domaine de l’auto-édition. Amoureux des beaux livres imprimés, il a déjà publié deux ouvrages hors maison d’édition : Bodichiev, un recueil de nouvelles uchroniques paru selon le principe des vanity press en 2010, et Fragments, rassemblant différents textes issus de son blog.

Il se tourne cette fois-ci vers le format numérique pour cette réédition de son recueil Le Garçon doré, paru initialement chez La Clef d’Argent en 2010. À noter que cette version numérique comporte une nouvelle supplémentaire par rapport à la première publication imprimée.

capture
Version 1.0